Les snapshots BTRFS

Voilà un petit moment que ma petite Gentoo perso est sur BTRFS. Ce système de fichier est très sympathique de part toutes ses fonctionnalités. Une que j'affectionne tout particulièrement est le snapshot. Une sauvegarde à chaud, instantanée et qui ne bouffe quasiment pas de place. C'est ti pas la panacée en ce world backup day (ouais bon c'était il y a trois jours je sais) ? Donc le truc à savoir avec BTRFS c'est qu'il fonctionne en sous-volume (un peu comme LVM) et qu'il permet donc de faire un snapshot d'un sous-volume qui sera lui-même un sous-volume !

2013 - CSS fait main.

Mais quel indécis ! Ouais je change encore mon site. Bon en fait bootstrap c'est bien sympa mais au final déléguer toute la partie fun bha c'est pas fun. Autant j'ai toujours du mal à créer du contenu pour le site, autant j'adore faire mumuse avec le CSS. Du coup, bha ouais j'ai refait encore le site. J'ai quasiment pas touché au fond. J'ai simplifié le menu tout de même et supprimé quelques lourdeurs de Bootstrap pour avoir presque que du contenu.

Tweaks de CSS

Le problème quand on utilise bootstrap c'est qu'on ressemble à tous les autres sites trendy flashouilles. Du coup j'ai tweaké un peu le bestiau. Donc déjà au lieu de modifier le CSS d'origine je l'ai surchargé en utilisant un custom.css . Cela permet de modifier l'apparence sans casser Bootstrap. Qui plus est en cas d'update de Bootstrap ça permet de garder ses modifs. Premier truc à faire pour se différencier : changer la font.

Dégager une livebox tout en conservant le service de téloche

UPDATE 2017 : Ce tuto est plus vraiment d'actualité, désormais le PPP n'est plus obligatoire, il est d'ailleurs préferrable de passer par le DHCP (qui nécessite malheureusement des options exotiques). Ça y est ! Le Saint-Graal est arrivé à la maison ! Le FTTH. La fibre. Cette petite merveille de plastoc qui me fait rêver depuis des lustres. Je l'ai youhou youpi yata. J'ai donc un joli 100M symétrique chez l'agrume-opérateur.

Mini-Guide minimaliste pour vim

Ça y est vous venez de suivre un tuto sur le net qui vous a fait dégainer vim pour modifier un fichier et vous êtes coincé dans cette console à la con sans pouvoir écrire et pire encore : vous pouvez pas fermer cet immondice! Bon allez voici le minimum à savoir pour ouvrir/éditer/fermer un fichier avec vim. Pour ouvrir un fichier avec vim : vim /mon/fichier C'est comme tout éditeur de fichier à peu près.

Vim : le meilleur outil du linuxien

Et voilà le classique : l'article sur vim. Tout linuxien se doit un jour ou l'autre déclarer sa flamme pour son éditeur de texte ( ainsi que son flame envers celui des autres ). Je ferai donc un énième article sur la toile pour vanter les louanges du dieu des éditeurs de texte. Déjà faut se rendre compte de l'importance d'un éditeur de texte. Mais pour cela il faut connaître un poil son OS.

Un nouveau navigateur pour de nouveaux océans

Ça me pendait au nez. Depuis de très longues années j'utilisait fièrement Opera. Depuis la version 7.11 à vrai dire soit plus très loin de dix ans. Tandis que le panda n'était qu'un piaf je découvrais les onglets (pas vraiment mais j'ai trop honte d'avouer que j'utilisais une surcouche d'IE). En pas loin de dix ans j'ai découvert de très nombreuses features plus ou moins connues ou exotiques. J'ai trifouillé une grande partie de ses ini pour lui trifouiller les boyaux afin de le plier à mes exigences.

Bootstrapper le site

Et voilà. Ce qui devait arriver est arrivé. Et voilà que le site à un nouveau design. Et puis j'ai craqué pour le fameux Twitter Bootstrap. C'est propre simple et classe. Ça a un peu la même gueule que tous les autres sites mais c'est vraiment pratique. Bootstrap est un ensemble de javascript et de CSS pour faire des sites propres et de manière très simple. Il suffit d'appliquer des bonnes classes aux différents éléments.

Un bureau moderne sous Linux

Ouais un petit titre prétentieux et même trompeur diront certains (dont je ne fait pas partit, mais on s'en fout vu que ces certains n'ont pas la parole). Au final, je viens de réinstaller une Gentoo sur mon bon vieux laptop d'il y a quatre ans. La petite arch qui y trônait a rendu l'âme (une sombre histoire d'update au bout de plusieurs mois sans servir) et du coup j'ai voulu revenir à cette bonne vieille Gentoo.

Des flèches

↑↑↑→↓←↓→↑←↓←↑→↓←↑→↓→↑←↑→↑

Et voilà que je reviens sur mon site.

J'en reviens encore à me demander que faire de ce site ? En faire un vrai site avec la motivation pour publier des vrais trucs un peu plus régulièrement ? Ça pourrait à la fois me motiver et à la fois vous intéresser. Bha ouai, au fond de moi je suis sûr que j'ai des trucs intéressants à dire au moins de temps à autres. Et ça peut m'intéresser également pour plus tard.

Bidouil^wRéparons de la gentoo.

Imaginons que par un improbable hasard vous tombiez sur une pauvre petite gentoo abandonnée. Vous voulez faire la mise à jour et là, pas ici, mais là, vous vous apercevez que vous avez une glib et une glibc impossible à emerger pour diverses raisons. Il est possible d'émerger les paquets relous sur une autre Gentoo fonctionnelle. Pour plus de simplicité, il est appréciable que les architectures soient identiques et si possible d'avoir le même ACCEPT_KEYWORDS.

Protocolons !

Bon et si nous faisions du lol ? On va parler quelques protocoles usuels à la main à travers un socket (type netcat ou telnet). R2R ? (Ready to rock) SMTP Parlons SMTP : Envoyons un mail comme un vrai hacker. nc monserveursmtpfavoris.com 25 EHLO monserveursmtpfavoris.com MAIL FROM: monidentité@monserveursmtpfavoris.com RCPT TO: mondestinataire@sonsmtp.com DATA Un supayr mail . IMAP Et voilà vous avez envoyé un mail à la mano. comme quoi SMTP c'est facile.

Migration

Et voilà j'ai changé d'hébergement, enfin la machine qui me sert un peu pour tout. Donc je suis passé d'une config qui fût jadis mon PC principal. Un Opteron 165 dual core overclocké et watercoolé dans un boitier Antec Twelve Hundred. Je suis passé à un petit PC sur base d'atom D510. Globalement je pense que j'ai perdu en perf mais j'ai casé ça dans un boitier Fractal Design Array R2.

Un coup de polish

Et voilà une petite modernisation du site web. Un design tout en dégradé toussa vive le CSS3. On peut enfin faire des trucs dynamiques simplement et des designs plus travaillés sans aucunes images.

update 2017 : c'est toujours presque aussi vrai !

Un ptit coucou

Non je ne suis pas mort ! Et d'ailleurs je viens de résoudre un problème que j'ai depuis toujours sur ce laptop : faire sortir du son depuis la prise jack. En fait c'était tout con ! Il suffisait de rajouter dans le modprobe.conf : options snd-hda-intel model=m51va position_fix=0 Bon j'avoue ce message est destiné à mon moi du futur qui réinstallera surement un nunux et se fera chier avec ce bug à la con.

Aurevoir MSN

Ça y est je me suis barré de msn ! Il me semble que c'était mon seul truc encore sur un réseau proprio. Je suis très proche d'un écosystème parfaitement libre. De tête, il me reste plus que les drivers nvidia et Intel sur mon laptop ( et Team Fortress² ) sur l'autre PC.

Monitorons ce qui traîne sur son réseau

Lors de mon passage de Debian vers Gentoo, je n'ai pas réinstallé Munin. Je ne m'y prends que maintenant. Munin permet de faire de petits graphs très pratique concernant à peu près tout et n'importe quoi… C'est encore une fois un système de clients/serveur. Commençons par un petit emerge munin. Et là c'est quasiment finit pour le serveur. Il ne reste qu'à ajouter les clients à interroger dans /etc/munin/munin-node.conf selon la syntaxe décrite en exemple.

Mumuse avec OpenVZ

OpenVZ est un système de virtualisation pour linux particulier. En bref la machine hôte possède un kernel spécifiquement compilé et partage ce kernel avec les machines virtuelles. On est donc limité dans les OS mais par contre on obtient des performances impressionnantes. Pour plus de renseignements →→ wikipedia & google ←← Bon en fait j'ai voulu faire mumuse avec ma ptite gentoo. C'est une machine qui me sert typiquement de serveur.

Optimisation du serveur web

N'ayant qu'une tite connexion ordinaire de français en ADSL, mon upload est très limité. Du coup, lors de la visite de ce merveilleux site web, le chargement des pages est assez long. Pour tenter d'améliorer la situation je viens d'activer la compression gzip des pages. Pour mon site web la différence est ahurissante. Je diminue par 4 la taille de la page. Donc pour cela j'ai édité le fichier /etc/lighttpd/lighttpd.conf .